J'adore tricoter des bonnets, j'apprécie énormément de les porter et encore plus de les voir sur la tête de mon choupinou. Effectivement, avec mon chouchou, on s'échange nos bonnets avec plaisir. Ou alors, je les fais en duo pour qu'on porte les mêmes lors de nos sorties. Tricoter un bonnet ne prend pas beaucoup de temps, c'est un projet rapide et facile à faire (enfin selon les modèles). Pour le bonnet le plus simple, une journée de tricot sera bien suffisant. Pour les plus compliqués, en trois jours maximum, c'est bouclé.

J'ai eu, malgré ma passion pour les bonnets, quelques fails. Des coups de foudre pour un bonnet qui se termine par la mise au placard du modèle en question. Le dernier en date se nomme Kobuk. J'avais adoré ce bonnet, il me faisait très envie et j'avais même la laine parfaite en stock pour lui. Je voulais le tricoter avec une DK et un fil lace mohair pour donner du moelleux et un côté doudou au bonnet. Comme je n'avais pas de DK, j'ai utilisé une laine fingering en double, une Hedgehog Fibres, coloris "Concrete" que l'on m'a offerte lors du swap de Noël de 2016. Au bout du 10ème rang après les côtes, j'ai cru que tout allait finir à la poubelle. J'ai regardé le diagramme et les explications écrites (que je suivais depuis le départ) et je pense qu'il y a eu une erreur dans l'écrit (ou alors c'est moi...). Ca m'a dégouté, j'ai détricoté l'ensemble avec une hargne qui a failli mal tourner. Surtout que détricoter une laine qu'on tricote en double (un fil par dedans, et l'autre par l'extérieur) plus un fil mohair qui s'attache à chaque parcelle de laine, ce n'était pas une partie de plaisir. Je me suis mis un épisode de "The punisher" sur Netflix pour aider à faire passer la pilule. Puis j'ai tout rangé... Mais j'étais toujours en rogne. Je le voulais mon bonnet.

Donc, j'ai repris un patron que j'avais beaucoup aimé tricoté, le Galway. C'est un bonnet que j'avais déjà fait et c'est celui que je porte le plus souvent tellement je l'aime d'amour. Donc, c'était parti pour refaire ce modèle avec la laine prévue pour le Kobuk. En trois jours, je pouvais porter mon bonnet...  que j'adore.

Mais je ne m'admets pas vaincu et cette année, je retenterais de me refaire le Kobuk mais avec une laine worsted toute simple, au cas où j'ai besoin de détricoter l'ouvrage de nouveau.

A la base cet article ne servait pas spécialement à parler de mes mésanventures avec le Kobuk mais plus à parler de ma passion pour les bonnets. Je les ai compté pour l'occasion et je n'en reviens pas d'en avoir autant dans mon tiroir... Je pense qu'il va falloir faire un tri et donner ce que je ne souhaite pas utiliser car je n'aime pas voir mes tricots non portés.

J'ai tricoté au total 39 bonnets depuis mes débuts de tricots, soit depuis 2014 ! 17 bonnets  pour moi, 12 pour mon fiston et j'en ai tricoté 10 pour offrir. Le pire dans tout ça ???? J'en veux toujours un autre, dans une autre couleur, dans un point dentelle que je trouve joli, avec des torsades, avec un fil fingering ou avec du mohair. J'espère que je ne suis pas la seule à vouloir continuellement plus de bonnets.

Mes deux premiers bonnets étaient très simples mais avec un fil immonde qui se cassait tout le temps. J'ai cru que je deviendrais folle et cela ne m'a pas donné envie de tricoter davantage de bonnets.

Dans ce premier post, je vais écrire sur les bonnets tricotés en 2014. Je ferais d'autres posts pour les autres années, sinon l'article sera bien trop long.


 2014

1 et 2 : Bonnets Broadway (un bonnet pour moi et un pour mon fils) tricotés à plat avec coutures avec le fil Broadway de Katia. Je ne sais pas si j'ai gardé le mien, mais je ne l'ai porté que de rare fois car il me grattait au niveau du front et des oreilles. Quant à mon fils, il l'a mis mais il a vite été top petit.

Capture d’écran 2018-01-12 à 10

3 : Le bonnet Blanche. J'adorais ce modèle et je me voyais bien avec ce genre de bonnet. J'avais faux car d'un ce style ne me va pas si bien que ça et de deux, il a fini au fond de mon tiroir pour ne plus jamais ressortir. Trop lâche, le poid du pompon le faisait glisser de ma tête en plus. Plus jamais remis, il a fini par être détricoté car j'aimais beaucoup cette laine... Et puis, ça rajoute du stock sans avoir à acheter !

P1170872_medium2

4 : Ce bonnet, était le premier test que je faisais pour quelqu'un il me semble. J'avais totalement craqué dessus en le voyant sur la tête de la fille de Maman Crotte (alias MargueNée maintenant). Comme je préparais les cadeaux de Noël 2014, j'ai pensé qu'il serait parfait sur la tête de ma petite cousine Jade. Comme le thème du bonnet était octobre rose, il fallait y mettre donc du.... rose ! Parfait vu que c'est la couleur que préfère Jade. Aphelandra lui a donc été offert et a été beaucoup porté. Mon fils a posé avec joie pour la photo :

P1170940_medium2

5 : Back to Schol(ar) est un bonnet de Lili comme tout, une créatrice que j'aime beaucoup. Elle fait beaucoup de tricots pour les enfants et j'en ai fait certains pour Kaito. Ses explications sont toujours simples et limpides. Par contre, je n'ai pas aimé ce bonnet. Pas les explications, non, juste le rendu du bonnet. Il était trop raide et malgré le blocage ça ne s'est pas arrangé. Il a fini détricoté malheureusement. Le coloris de (vi)laine "Se faire les yeux de Barbie" est d'une beauté...

P1180036_medium2

 6 : Malgré tout j'ai récidivé et fait un autre pour mon choupinou, avec une laine avec de la soie pour un rendu moins raide. Pari réussi mais malheureusement, je n'aimais toujours pas le rendu. Et mon fils ne voulais pas le porter. Donc, il a finit en pelote lui aussi !

P1180268_medium2

7 : Vu que le choupinou avait la tête à l'air, il a fallu que je lui tricote un nouveau bonnet. J'ai donc fait le modèle Puck. Facile, simple, en deux couleurs. Un peu trop grand mais parfait pour garder sa tête au chaud !

P1180059_medium2

8 et 9 : Pour Noël 2014, j'ai offert deux bonnets à mon neveu, un Luca Slouch et un 3ème Back to schol(ar). Oui, je suis têtue et j'aimais beaucoup tricoter ce modèle. Bien sur, on sait tous quelle a été la destinée dudit bonnet.... Oui, ma soeur me l'a rendu pour que je le lui détricote. Visiblement, les autres enfants se moquaient d'Ethan à cause des torsades car ça lui faisait une tête d'elfe !!!! Euh...... En tout cas, on peut dire que ce patron de bonnet  n'a pas eu de chance avec moi. Tricoté trois fois et les trois fois détricoté ! Je n'ai plus jamais fait ce modèle.... je ne suis pas maso non plus !

Capture d’écran 2018-01-12 à 10

 

Bilan de 2014 : 3 bonnets pour moi, 3 bonnets pour le fiston et 3 bonnets offerts. 9 bonnets au total pour cette première année complète de tricot (j'ai débuté en octobre 2013 avec une écharpe et une salopette pour Kaito !)